Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Mon administration / Enseignement - Ecoles communales / Plan de pilotage

Plan de pilotage

Une des réformes phares du Pacte pour un Enseignement d’Excellence est l’instauration d’un nouveau modèle de gouvernance qui devrait permettre à notre système scolaire d’aller vers plus d’équité, d’efficacité et d’efficience. Le Gouvernement a donc décidé que, pour atteindre ces principes généraux, les écoles doivent réaliser des Plans de pilotage.

Le plan de pilotage est une feuille de route élaborée collectivement par l’équipe éducative (enseignants et direction) qui décrit des actions concrètes à mettre en place pour tendre vers les 7 objectifs d’amélioration du système scolaire fixés par le gouvernement :

  • Améliorer significativement les savoirs et compétences des élèves.
  • Augmenter la part des jeunes diplômés de l’enseignement secondaire supérieur.
  • Réduire les différences entre les résultats des élèves les plus favorisés et ceux des élèves les moins favorisés d’un point de vue socioéconomique.
  • Réduire progressivement le redoublement et le décrochage.
  • Réduire les changements d’école au sein du tronc commun.
  • Augmenter progressivement l’inclusion des élèves à besoins spécifiques dans l’enseignement ordinaire.
  • Accroître les indices du bien-être à l’école et de l’amélioration du climat scolaire.

Dans le cadre de cette réforme, un cadre légal imposé aux établissements définit le processus d’élaboration du Plan de Pilotage. En voici les différentes étapes :

  1. Diagnostic = Pour réaliser ce diagnostic, les écoles se basent, entre autres, sur une série d’indicateurs fournis par l’administration de la Fédération Wallonie Bruxelles et sur des enquêtes réalisées auprès des acteurs de l’école (enseignants, parents et élèves de P5-6). Il est à noter que les enquêtes ne sont pas obligatoires. Nous avons fait le choix de soumettre en mai dernier une enquête en ligne afin de mesurer la perception des enseignants, parents et élèves de P5-6 sur le fonctionnement de l’école.
    Le diagnostic est élaboré collectivement par les enseignants et la direction d’école. Au travers de celui-ci, l’équipe éducative identifie et analyse les forces et les faiblesses de son école. Les données chiffrées sont à l’usage strictement confidentiel des équipes éducatives. Cette obligation de confidentialité veut protéger légitimement les écoles d’une concurrence malsaine.
  2. À la suite de l’analyse de ce diagnostic, les équipes éducatives définissent les objectifs spécifiques qui devront améliorer des résultats jugés insuffisants et ce, pour rencontrer les objectifs généraux d’amélioration du système. Pour chaque objectif spécifique d’amélioration, l’équipe éducative se fixe une cible chiffrée à atteindre et détermine aussi des indicateurs de suivi.
  3. Pour chaque objectif, l’équipe définit une stratégie, c’est-à-dire un plan d’actions avec échéancier. Les stratégies doivent obligatoirement mettre en œuvre des pratiques collaboratives et orienter le plan de formation obligatoire et les éventuelles formations volontaires des enseignants. Pour chaque action, l’équipe détermine un phasage, un pilote, un public cible et des conditions de réussite.

Une fois rédigé, le plan de pilotage (sans données chiffrées) est soumis à la Commission Paritaire Locale (CoPaLoc) et au Conseil de participation. Pour rappel, le Conseil de participation est l’organe de démocratie locale qui réunit tous les acteurs et partenaires de l’école (pouvoir organisateur, direction, équipe éducative, parents et associations en lien avec l’école).

La CoPaLoc et le Conseil de participation sont consultés pour remettre un avis sur le projet de Plan de Pilotage. L’avis remis par ceux-ci est un avis consultatif c’est-à-dire qu’il n’a pas d’effet contraignant sur la décision finale.

Le Plan de Pilotage est ensuite approuvé par le Pouvoir Organisateur et soumis au Délégué au Contrat d’Objectifs (DCO), représentant du gouvernement. Lorsque le Plan de Pilotage est validé par le Délégué au Contrat d’Objectifs, il est co-signé par le Pouvoir Organisateur et la direction d’un côté et par le DCO et le Directeur de Zone de l’autre. Le Plan de Pilotage devient alors un contrat d’objectifs et engage les signataires pendant 6 ans.